Ne pas trop réfléchir / Don’t think too much

Ricoh GR1v (28mm) - 1/250  / f4 / 400 iso / kodak tri-X

20130412_32-Modifier.jpg

Il neige il fait froid le vent est glacial, je marche en tenant mon Ricoh GR1V derrière mon dos, il est couvert par mon sac en bandoulière et le fait que j’avance, il ne reçoit pas de neige. Je paramètres la distance de mise au point à 3 mètres et le diaph sur 5,6 ce qui me permet de créer une hyperfocale et d’être nette entre 1,5 et 8 mètres grossomodo. Je vois cette dame habillé en noir avec un parapluie blanc, elle contraste au niveau du sol grâce à la neige, et au niveau des bâtiments grâce au parapluie. Elle fait une grimace qui prononce les traits de son visage à cause du vent.
 Quand on lit des écrits de photographes, beaucoup disent que lorsqu’on doute, c’est là qu’il faut prendre une photo. Pour celle-là je n’ai pas douté, on est en mouvement, il y a du vent qui monopolise notre attention, je n’ai pas hésité mes réglages sont ok, une fois à la bonne hauteur je déclenche. C’est parfait quand ça se passe comme ça. Malheureusement il peut se passer des journées entières où l’on n’est pas en paix avec soit même et aucune photographie ne se présente. Ou plutôt comme je suis préoccupé par quelque chose je ne suis pas disponible pour voir des situations potentiellement photographiques.

I’ve done this picture instinctly, I liked the contraste with all the snow and this lady who is wearing a black coat…When you read books or essais written by photographer, I noticed they say « when you doubt, go take the picture ». Here, the wind the snow makes pedestrians more occupies about the weather than me, so it’s great. the rain also is a good friend exept for the camera. But the other people aren’t paying attention to your camera so that’s cool. In fact it is really difficult to not being invade by disturbing thoughts when you’re out shooting. When you take the courage to just shoot, it’s fantastic, cause this is how the good pictures arrived.